Home Congrès nationaux

Congrès nationaux

Congrès du Comité Français des Sciences Historiques (CFSH)
– ROUEN –
5 Décembre 2019

Un congrès national avait été organisé à l’Université de Rouen à l’initiative conjointe du Comité français des Sciences historiques et du Groupe de recherches d’histoire de l’Université (GRHis). La date retenue pour son organisation avait été le Jeudi 5 décembre 2019. Ce congrès a dû être annulé en raison de la grève générale d’SNCF débutant le même jour. Le congrès a été remplacé par une publication collective réalisée par le CFSH et GRHis : Regards croisés sur l’historiographie française aujourd’hui.

Un nouveau congrès pourrait être réuni en 2022, l’année 2021 étant consacrée au Congrès international des sciences historiques de Poznan – https://ichs2020poznan.pl/fr/

 

Congrès du Comité Français des Sciences Historiques (CFSH)
– BESANÇON –
18 – 19 Septembre 2015

Les congrès du CFSH réunissent la communauté historienne française pour faire le point sur les thématiques nouvelles ou en cours de renouvellement. L’État et le politique seront les thèmes discutés autour des tables rondes organisées conjointement par le Laboratoire des sciences historiques (LSH), l’Institut des sciences et techniques de l’Antiquité (ISTA) et la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement (MSHE) Claude-Nicolas Ledoux.

– Revoir le programme –

Congrès du Comité Français des Sciences Historiques (CFSH)
– REIMS –
21 – 22 septembre 2012

Poursuivant le grand panorama historiographique dressé par François Bédarida en 1995, le Comité français des sciences historiques a proposé un bilan d’étape en 2010 et livré un ouvrage de référence les historiens français à l’oeuvre, PUF, 2011, dirigé conjointement par Jean‐François Sirinelli (Sciences Po‐Paris, président du Comité français des sciences historiques), Pascal Cauchy (Sciences Po‐Paris) et Claude Gauvard (Université de Paris1 Panthéon‐Sorbonne). Le congrès de Reims s’inscrit dans la continuité de cette réflexion et, compte tenu de la vitalité de la recherche historique française, entend dresser l’état du renouvellement des thèmes et identifier les pistes novatrices de l’historiographie française, suggérées en particulier grâce à l’importante coopération internationale entre universitaires et chercheurs. Il s’agit de dresser l’inventaire des champs historiographiques qui se mettent en place et de stimuler ceux qui restent à mettre en oeuvre. Cette synthèse des principaux axes de recherche affiche l’ambition non seulement de dresser un paysage inédit de la discipline historique, mais aussi de manifester la vigueur de la recherche française en gardant comme perspective la promotion de la science française à l’étranger. Les travaux du congrès constituent donc une réflexion approfondie sur le travail d’historien en France à l’aune de la recherche internationale.

– Revoir le programme –